Tout comprendre sur les effets des balles de golf ~ Le Blog du Golf

05 mars, 2007

Tout comprendre sur les effets des balles de golf

Quand on débute le golf, on entend parler de slice, de draw, d'effet retro. Mais ces termes sont peu clairs. En voici les explications pour ne plus s'emmeler les pinceaux. (Article issue de Wikepedia, aucun mérite ne me revient ;-) )

"Le plus connu est l' effet rétro ("back spin"), qui permet à la balle de rebondir en arrière au contact du sol, ou de rouler moins, en lui appliquant un effet rotatoire vers l'arrière (au sens du parcours). Cette technique est utilisée à l'approche du green afin, par exemple, d'éviter un obstacle (bunker, point d'eau) situé derrière le green: la balle revenant en arrière, on évite les obstacles de derrière, mais il peut arriver qu'en raison d'un effet "back spin" mal maîtrisé, elle se retrouve dans l'obstacle situé en avant du green...

L'effet permettant de faire aller la balle de gauche à droite au lieu de l'envoyer tout droit s'appelle le crochet extérieur ("slice"). Le léger crochet extérieur ("fade") est similaire, mais la balle change de direction dans une moindre mesure, et le plus fréquemment en fin de vol. On appelle "quick slice" un effet qui part directement vers la droite de l'objectif et qui continue à tourner vers la droite en vol (ce coup est en général considéré comme un coup raté!)

A l'opposé, le crochet intérieur ("hook") permet de réaliser une trajectoire courbe de droite à gauche. Il existe également le léger crochet intérieur ("draw"), qui induit un effet sur la fin de la trajectoire de la balle. Le "quick hook" est à l'opposé du "quick slice": c'est un coup qui part directement vers la gauche de l'objectif et qui continue à tourner vers la gauche en vol.

Les effets résultent d'un équilibre entre la vitesse de la balle pénétrant dans l'air et sa vitesse de rotation sur elle-même. Quand cette dernière prend le dessus, l'effet escompté devient visible. Ils permettent à ceux qui savent les maîtriser de faire plus ou moins rouler leur balle sur les longs coups, et parfois de contourner des obstacles placés sur la trajectoire (arbres, etc.), ou encore de maîtriser la trajectoire de la balle en cas de vent de travers.

Même s'il ne s'agit pas à proprement parler de coups 'à effet', on peut mentionner ici les autres trajectoires possibles de balle:

  • le "push" (pousser en anglais): la balle part à droite de l'objectif selon une trajectoire rectiligne.
  • le "pull" (tirer en anglais): la balle part à gauche de l'objectif selon une trajectoire rectiligne.

Les "push" et "pull" peuvent se combiner au "hook" et "slice". On peut faire par exemple un "pull hook", la balle par donc directement vers la gauche et, en fin de trajectoire, a un effet vers la gauche. Ces coups sont souvent qualifiés de "ratés", car très peu contrôlables."

2 Comments:

Arnaud QUEVA said...

Je ne suis pas tout a fait d'accord avec le dessin qui illustre les effets.
Un effet est donner à la balle quand la face du club est ouverte ou fermé à l'impacte.
Le push ou le pull lui n'existe que par un passage de club de l'intérieur ver l'extérieur dans le cas du push et de l'extérieur vers l'intérieur dans le cas du pull.
Si je regarde le dessin, pour le slice, on voit que la balle à subit un passage de club extérieur/ intérieur avec une face open.
Or le slice est en réalité uniquement une face de club très ouverte. pour le hook, dans le dessin, il en va de même sauf que le passage de club est intérieur/ extérieur et la face de club est fermé.
Sur le dessin, le slice ou e hook devraient partir dans l'axe puis tourner très fortement. Ce qui n'est pas le cas.

euskadi said...

Je suis tout à fait de votre avis, si ce n'est votre vocabulaire concernant "ouverte" et "fermée" pour parler d'une face de club donnant un effet, il faudrait plutôt parler de "orienter à droite de la ligne de jeu" pour le slice et inversement pour le hook. L'ouverture du club concernant le loft et non l'orientation (mais je reconnais qu'une face de club ouverte aura tendance à être également orientée à droite de la cible !).
Le schéma est très bien fait, si on ne parle pas des hook et slice, qui sont en fait des push hook et pull slice très prononcés.
Cordialement, Euskadi, moniteur de golf